livres numériques

Le format des livres électroniques comprendre ebooks numériques

...
du PDF au format des liseuses epub
Acheter des livres numériques à cinq euros maxi.
Le format des livres électroniques

Le livre numérique est un fichier informatique. Comme tout
autre fichier. Il a donc besoin d’être codifié d’une manière qui
sera reconnue par un logiciel pour le lire ou le modifier.
Quand les livres se lisaient uniquement sur le net, on utilisait les
formats TXT (texte), DOC (Microsoft Word), HTML (hypertext
markup language), XML (extensible markup language) et PDF
(portable document format).

Les éditeurs sont familiarisés au format PDF (lancé en 1993 par
la société Adobe) car il est utilisé par les imprimeurs dans la
chaîne du livre papier. Ce PDF imprimeur est un fichier
numérique, il est encore considéré comme un ebook et on le
retrouve sur de nombreuses plateformes.

Mais avec les « appareils de lecture », rapidement se sont
multipliés les formats, quasiment chaque société lançant le sien
avec ses propres logiciels en espérant que tout le monde
l’adopterait, zéro compatibilité naturellement. Ce fut la
déferlante : Rocket eBook Reader, Franklin Reader de
l’eBookMan, Palm Reader du Palm Pilot, Glassbook Reader,
Peanut Reader, Cytale pour le Cybook, Gemstar eBook
Reader…

Comme l’échec fut général, l’idée d’un format unique germa et
le National Institute of Standards & Technology (aux États-
Unis), lança l’Open eBook Initiative en juin 1998 qui élabora
l’OeB (open ebook), basé sur le langage XML.
Le format OeB, défini par l’OeBPS (open ebook publication
structure), était prêt en septembre 1999, gratuit et libre de droits.
Le format inclut une technologie de gestion des droits
numériques, un système de DRM permettant de contrôler l’accès
des livres numériques sous droits.
En janvier 2000, l’Open eBook Initiative, laissa place à l’OeBF
(Open eBook Forum), consortium industriel international de
constructeurs, concepteurs de logiciels, éditeurs, libraires et
spécialistes du numérique avec pour objectif de développer ce
format OeB et l’OeBPS.

En avril 2005, l’Open eBook Forum est devenu l’International
Digital Publishing Forum (IDPF), et le format OeB fut
transformé en format ePub. Les fichiers ont alors l’extension
.epub
EPUB est prétendument conçu pour faciliter la mise en page du
contenu, le texte étant ajusté au type d’appareil… ce qui n’est
pas une très grande révolution, le PDF peut aussi s’afficher en
variant la taille, comme une page Internet.

Ce format epub est celui des tablettes dites à encre électronique.
Ainsi, désormais, un livre électronique peut toujours s’afficher
dans le langage classique des sites Internet (HTML), se consulter
comme un site. Il peut aussi s’ouvrir au format PDF, c’est mon
format préféré. Et donc ce format ePub.
Comme pour lire un PDF sur PC ou MAC, il faut Adobe reader
(le plus souvent préchargé sur les ordinateurs ou téléchargeable
gratuitement), pour lire un epub il faut télécharger Adobe Digital
Edition (ADE), un gratuit aussi.

Les tablettes sont compatibles avec Adobe Digital Edition, ce
qui permet, quand une tablette est branchée à l’ordinateur, de
glisser le livrel sur la tablette.
Adobe Digital Edition ayant été conçu pour gérer les DRM, à
l’installation du programme il est possible de reconnaître
l’ordinateur afin qu’il lise les ebooks protégés par DRM… ce
qui est indispensable si vous achetez des ebooks verrouillés par
DRM.

Coluche aurait sûrement conclu : il suffirait que personne
n’achète d’ebooks ainsi verrouillés pour que DRM dégage.




Ajouter votre commentaire éclairé

- le 28 juillet 2011 à 22 : 53
par jean : je n’achète pas d’ebook quand il a un DRM.



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter une nouvelle analyse de notre univers littéraire.